Étude de sécurité portant sur la sécurité de l'autoroute 174

Suite à des inquiétudes exprimées par les résidents de Cumberland, la Ville d’Ottawa a effectué une étude de sécurité portant sur la route régionale 174 entre les chemins Trim et Canaan en octobre 2009. Lisez le rapport au complet au :

http://ottawa.ca/calendar/ottawa/citycouncil/trc/2009/12-02/ACS2009-COS-...

Le rapport renferme les statistiques suivantes :
- Au total, 270 collisions sont survenues, dont cinq accidents mortels, entre janvier 2003 et décembre 2007
- La moyenne du volume de véhicules est près de 19,000 par jour
- La vitesse moyenne de ces véhicules est de 95 à 104 km/heure
- Dans tous les cas, la majorité des accidents étaient survenus suite au
talonnage.

Quoique le rapport propose des mesures à court, moyen et long terme afin d’améliorer la sécurité, il conclut que ni la solution de quatre voies, ni
l’accroissement de voies additionnelles pour dépasser ne pourraient être justifiées si celles-ci sont basées uniquement sur les facteurs de sécurité. De
plus, selon la perspective de la sécurité de la circulation, les bénéfices ne sont pas aussi clairs (voir à la page 15). Plusieurs des rapports des médias ont
faussement conclu que l’étude appuyait l’élargissement du corridor.

L’ACVC a examiné l’étude de sécurité et préparé une soumission au Comité de Transport appuyant plusieurs des mesures de sécurité énoncées dans le rapport. De plus, nous avons écrit plusieurs lettres à l’éditeur dans le but d’éclaircir les renseignements erronés.

Nous jugeons que les vitesses courantes sont dangereuses, puisque la route passe dans un secteur résidentiel. Nous opposons l’agrandissement de la 174 à
quatre voies.

Nous raisonnons que l’agrandissement ne rendra pas la route plus sécuritaire pour les résidents vivant au long de la rivière, que ce changement fragmenterait
notre communauté, qu’il ferait du tord à l’environnement, et qu’il ne peut pas remédier au problème du volume de la circulation des gens en banlieue, même à
court terme.

Nous demandons :

- L’accroissement du transport en commun ainsi qu’un parc-o-bus au
chemin Canaan une route alternative qui réduira le volume de circulation à haute vitesse dans notre communauté couramment créé par les gens en banlieue, et que l’étude portant sur la vitesse qui est planifiée pour l’an 2011 soit terminée dès que possible.

Prochaines étapes?

Suite aux inquiétudes soulevées par l’ACVC, le Conseiller Jellett a avisé que l’étude de sécurité procèderait au printemps/été 2010. L’ACVC continuera à surveiller cet enjeu important.